Sumi-e

Encore le japon pour ces larges traits de pinceau qui s’inspirent de la technique du sumi-e.

Le sumi-e (signifiant « peinture à l’encre ») ou suiboku-ga ( « image à l’eau et à l’encre ») est un mouvement de la peinture japonaise originaire de Chine et dominant à l’époque de Muromachi. Ce courant se caractérise par l’usage du lavis à l’encre noire, la prédominance du paysage comme sujet et la proximité avec la philosophie du bouddhisme zen.

Je transpose cet esprit du lavis monochrome dans l’univers de la céramique, sur une base de grès.  J’utilise de la terre teintée en noir pour dessiner et la recouvre d’un émail transparent qui va faire apparaître les traits du pinceau et créer des transparences.

Grès blanc ou brun, jus d’oxyde, email.